Qui suis-je?

De l'approche systémique de la Terre

Petite, j’avais la tête dans les étoiles, fascinée par l’infini de l’Univers. J’ambitionnais le métier d’astrophysicienne. Finalement, j’ai opté pour une échelle un peu plus modeste en entreprenant des études de géographie. D’abord intéressée par tous les phénomènes physiques qui émanent de la puissance de la Terre, j’ai découvert au cours de ces études un nouveau champ qui m’a encore davantage passionnée : la géographie humaine qui étudie les interactions entre l’homme et son environnement. J’ai complété cette approche par la formation plus concrète de guide-nature. J'ai ensuite travaillé durant une petite dizaine d'années dans le domaine de l'aménagement du territoire où il me tenait à coeur de veiller à l'équilibre entre le développement humain et la préservation du milieu naturel.

antique-globe-close-up.jpg
orchidee-rare-orchidee-ballerine-orchide

 À la vision holistique de l'Humain 

Un travail trop routinier, éloigné d'une pratique de terrain et dont le sens semblait s'amenuiser de jour en jour m'a fait me réorienter vers le champ des approches psychocorporelles. J'ai commencé par suivre la formation en Relation d'Aide par le Toucher, où j'ai appris à faire l'expérience de mon corps, contactant un enthousiasme et un sentiment de puissance personnelle inconnu jusqu'alors. Nourrie par ces découvertes, je me suis orientée vers la danse libre, qui m'a ouvert une nouvelle porte, celle de l'expressivité. Dans cette continuité, j'ai entrepris un bachelier en psychomotricité qui m'a permis de tisser du lien entre tout ce que j'avais expérimenté jusqu'alors et de définir ce que j'avais envie de placer au coeur de ma pratique : l'harmonisation entre le corps, le mental et les émotions en vue de l'optimalisation des relations à soi, à l'autre et au monde. 

Et à la création de Terra Somatica

De l'alchimie de la rencontre entre ces deux formations de base est née Terra Somatica. J'ai ainsi choisi de m’intéresser à cette micro-géographie d'exploration du territoire-corps, territoire restreint et si vaste à la fois, cette géographie sensorielle et incarnée, cette géographie profondément Humaine et porteuse de sens. Il me tient également à coeur de développer une approche sensible du Vivant, à l'interface entre les mondes externe et interne, un nouveau rapport au corps ouvrant la voie à une relation plus "sauvage" avec l'ensemble de la toile de la Vie. L'écoute du corps participe à la Transition intérieure, en faisant éclore un potentiel de changement tant individuel que collectif, avec des valeurs telles que le respect, la sensibilité, la présence et la créativité. 

michal-parzuchowski-682447-unsplash.jpg
DSC_0532.JPG

En continuant sur les chemins de traverse

Depuis toutes ces découvertes, je continue de cheminer au gré de mes élans en plaçant l'authenticité en tant que valeur phare. De nature curieuse, je reste dans une démarche d'exploration et de formation continue. J'ai ainsi déjà touché au Body-Mind Centering, au yoga du rire, au Tantra, au clown relationnel, à la pédagogie perceptive, au Rebith, à la pratique énergétique Shamballa, à la kinésiologie, à la danse libre (Open Floor, Danse des 5 rythmes, Movement Medecine, Biodanza...), au Travail qui Relie, à la Transition intérieure... D'autres possibles s'expriment également dans ma parentalité, en ayant fait le choix de l'instruction en famille. Autant de pratiques qui m'ouvrent de nouveaux espaces et m'offrent des outils que j'ai envie de vous faire découvrir!

Sentir le jour se lever et être dans la lumière de l'instant